Articles marqués avec ‘Knesset’

Visite d’une délégation de six membres de la Knesset à l’Assemblée Nationale 28-29 Avril 2014

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans ,

Visite deputes israeliens assemblee nationale 2014-04-1

Visite à l’Assemblée Nationale avec le Député Meyer Habib d’une délégation de députés de la Knesset,

M. Tzahi HANEGBI (ancien ministre de la justice – Likud Yisrael Beitenu), M. Nachman SHAI (Ancien porte-parole de Tsahal- parti travailliste), M. Yariv LEVIN (Président de la coalition Likud Yisrael Beitenu), M. Robert ILATOV (Likud Yisrael Beitenu), M. Shimon OHAYON (Likud Yisrael Beitenu), M. Yoni CHETBOUN (un des initiateurs du lobby francophone, Habayit Hayehudi),

Ils ont été invités par l’agence juive pour dynamiser le lobby francophone, pour lequel le Député Meyer Habib est impliqué.  Etaient aussi présents M. Zvi Tal, Ministre Plénipotentiaire près l’Ambassade d’Israël à Paris et M. Ariel Kandel, responsable de l’agence juive en France.

Notez que l’AAEGE Israel prépare une question orale sur le sujet des diplômes pour le Député Habib.

Visite deputes israeliens assemblee nationale 2014-04-2

Objectif : 15 000 nouveaux olim de France

Ecrit par Dory Cwikel sur . Publié dans ,

03/25/2014
Le ministère de l’Intégration vient de présenter un plan pour encourager l’aliya des Juifs de France. Explications
Mardi 18 mars 2014, présentation officielle du programme de l’encouragement à l’aliya des Juifs de France par le ministère de l’Intégration en présence des associations d’olim. Hausse spectaculaire de l’aliya en provenance de l’Hexagone : + 70 % en 2013.
140317 Yoni Chetboun
Le député Yoni Chetboun Photo: DR
de Myriam Shermer, Jerusalem Post (article avec copyright)

Le projet de Loi « paramédicaux français » enfin à la Knesset…

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , , , , ,

Tel-Aviv, 22 janvier 2014

Le projet de Loi « paramédicaux français » enfin à la Knesset…

Le Député Shimon Ohayon vient de déposer une proposition de correction à la loi sur la reconnaissance des diplômes des professions de santé du 30 juillet 2008 (paragraphe 58) sous l’impulsion et avec la collaboration directe de l’AAEGE Israël. La correction de cette loi a pour but de mettre fin au vide juridique qui empêche les diplômés français des professions paramédicales tels que les orthophonistes, audiologues, kinésithérapeutes et podologues de travailler en Israël. Cette correction de la loi, stimulée par le Ministère de l’Alyah et de l’Intégration (Klita) commence son parcours à la Knesset et il est probable qu’elle rencontrera encore de nombreuses barrières administratives avant son adoption.

Depuis 2009, les diplômes d’Etat des paramédicaux francophones ne sont plus reconnus car la nouvelle loi israélienne requérait un diplôme académique de type Licence ou Master ce qui n’est actuellement pas le cas des diplômes français dans ce domaine. En effet, même si le cursus français est similaire aux cursus européens et israéliens, les diplômes français ne sont pas officiellement des Licences ou Master : cela sera progressivement le cas pour ces professions à partir de 2018 grâce au processus de réingénierie actuellement en cours en France, et en tout état de cause cela ne concernera pas les diplômés d’avant 2018.

Pour contourner cette difficulté, la correction de la loi propose de valider automatiquement le diplôme d’Etat de ces professions paramédicales en Israël. Si elle est adoptée, elle permettra aux titulaires de ces diplômes originaires des pays européens ayant travaillé au moins 5 ans dans leur pays d’origine de recevoir une équivalence automatique en Israël s’ils déposent leur demande d’équivalence avant le 31 décembre 2016. Pour ceux qui n’auront travaillé qu’entre 3 et 5 ans dans leur pays d’origine à la date limite du 31 décembre 2016, l’équivalence sera obtenue après la complétion d’un stage de 12 mois en Israël.

L’équipe de l’AAEGE Israël veut ici remercier le Directeur Général du Ministère de l’Alyah et de l’Intégration, M. Oded Forer, pour son soutien et ses efforts continus pour lever les barrières administratives à l’intégration des olim de France ainsi que Monsieur le Député Shimon Ohayon. Que soit aussi remerciée ici Mme Cathy Kezurer, orthophoniste, membre de l’AAEGE Israël pour son travail de coordination des professionnels paramédicaux au sein de l’Association.

L’équipe « Equivalence des diplômes » de l’AAEGE Israël, du Collectif Franco-Israélien et du Conseil des associations d’immigrants (MIO) vont continuer à se mobiliser et continueront à travailler ensemble pour obtenir la mise en place d’une Convention Bilatérale France-Israël pour une reconnaissance automatique des diplômes entre les deux pays, comme cela existe déjà pour certains diplômes entre la France et à la fois le Canada et les USA.

Le Vice-ministre de la Défense Danny Danon lors du lancement du lobby francophone à la Knesset: « les Juifs de France sont de droite, nous les voulons avec nous ici »

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans ,

Danny Danon

Traduction de l’article original par Alain Zeitoun

Lien vers l’article en hébreu : http://www.nrg.co.il/online/11/ART2/540/693.html?hp=11&cat=1102

Pendant l’événement, les participants  (entre autres députés de toutes les factions, surtout de la droite et du centre), ont mis en avant l’importance de faciliter l’alyah des immigrants français  avec en particulier l’accès à l’emploi.

Celui qui a surpris par ses propos est le vice-ministre de la Défense Danny Danon qui a déclaré que « la plupart des immigrants de la France appartiennent au camp national, et nous voulons les voir ici avec nous».  Danon  qui a mentionné que lui, il peut s’exprimer librement  car « il n’existe pas de protocole de débats du lobby francophone» et a ajouté que « il faut amener plus de familles à Har Homa, à Gush Etzion et à Netanya ».

Le Directeur Général du Ministère de l’Alyah et de l’Intégration, M. Oded Forer a souligné « qu’environ 60% des Juifs de France considèrent l’émigration mais que seulement la moitié d’entre eux ont l’intention d’immigrer en Israël ». Il ya une volonté de créer des solutions pour ceux qui craignent un service militaire complet, et ne viennent pas en Israël. Forer a ajouté « qu’il existe plusieurs types de services proposés aux immigrants. »

Le Directeur de l’Agence Juive Josh Schwartz a déclaré qu’il y a une augmentation de 33% de la participation des Juifs français à «Masa» qui dont le but est d’encourager les jeunes Juifs à rester en Israël. Il a été interrompu par le Député français Meyer Habib qui a déclaré que «l’accueil des services de l’Agence à Paris est inapproprié et nécessite d’être amélioré ».