Times of Israel – équivalence des diplômes français en Israël

Ecrit par Redaction AAEGE Israel sur . Publié dans , , , ,

Article de synthèse sur la situation de l’équivalence des diplômes français en Israël et les batailles en cours sur Times of Israël en français
France-Israël - équivalence des diplômes et professions réglementées
Voir également le lien ci-dessous pour accéder directement au tableau de synthèse diplômes sur le site AAEGE Israel.

Greenpeace recherche un Directeur RH et un Directeur Finance, international

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , , , ,

Greenpeace recherche deux Directeurs au niveau international

Bien que précisés basés en Turquie, nous avons étés informés que ces postes pourraient (en particulier le poste de Directeur des Ressources Humaines) peut être convenir à des candidats basés en Israel qui possèdent un passeport européen, si ces candidats sont de bon niveau. Bien entendu, des voyages sont à prévoir – salaires de bon niveau mais en rapport avec les salaires dans le secteur des NGO

Poste 1 – Directeur des Ressources Humaines (International)cliquer le lien pour accéder au poste

Greenpeace HR

Poste 2 – Directeur Financier (International)cliquer le lien pour accéder au poste

Greenpeace FIN

Francois- Michel Saada (E75) assassiné lors de l’attentat contre l’hypermarché Casher Porte de Vincennes

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , ,

Michel-S.-220x146

 Message du Groupe ESSEC, de Ilan Nacash et Albert Levy – 13 janvier 2015

Le groupe ESSEC Israel rend hommage à François-Michel Saada, ESSEC 1975, assassiné lors de l’attentat contre l’hypermarché Casher Porte de Vincennes, et nous postons quelques mots d’Albert Levy qui l’a bien connu:

« Depuis que nous nous sommes connus, en 1973, il y a donc 42 ans, Michel Saada et moi-même étions très amis. Nous nous recevions, nous jouions ensemble au golf, et avions bien d’autres activités. Il laisse deux enfants merveilleux, Jonathan, qui habite aussi en Israël depuis plusieurs années et Emilie qui a fait un stage ici. Il quitte aussi sa très charmante épouse, Laurence.

Je peux témoigner en connaissance de cause que Michel était un ami authentique, dans le plus profond sens du terme. Et j’ai pu observer à quel point c’était un mari exceptionnel doublé d’un père aimant et sans cesse soucieux du bonheur de ses enfants.

C’était aussi un grand professionnel dans son domaine et il a fait une magnifique carrière.

Il préparait très activement son « Aliyah » (immigration vers Israël) pour y couler une retraite paisible et heureuse auprès de ses enfants. L’insupportable terreur dont il a été la victime ne lui aura pas permis de réaliser ce beau projet.

Je suis bouleversé par sa disparition. J’ai été en contact avec ses enfants, il a été enterré aujourd’hui , 13 janvier 2015, à Jérusalem. Il semble que D. rappelle à lui les meilleurs d’abord… »

Que sa mémoire, ainsi que celle des 3 autres victimes de ce lâche attentat, soit bénie.

 François-Michel Saada (Essec 75) a été décoré de la Légion d’honneur à titre posthume.

« L’antisémitisme n’a pas sa place en France », a déclaré Ségolène Royal, lors des funérailles ce midi à Jérusalem. « Nous devons aux victimes la reconnaissance officielle de la nation »

 Message sur le site de l’ESSEC – cliquer ici

 

Reconnaissance des diplômes français en Israël – quelques clarifications… !

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , , , , , , , ,

Tel-Aviv, 15 juillet 2014

Reconnaissance des diplômes français en Israël – quelques clarifications… !

Contrairement à ce que des organes de presse et sites d’information ont récemment publié, rien n’a encore vraiment changé en ce qui concerne la reconnaissance des diplômes français en Israël. Pour la plupart des professions, l’obtention d’une licence d’exercer une profession réglementée ou la reconnaissance académique d’un diplôme français en Israël nécessitent toujours des efforts et souvent le passage d’un examen.

Les professions paramédicales prisonnières d’un vide juridique qui les a mises au chômage depuis 2009 peuvent bientôt espérer une solution et le droit de passer un examen d’équivalence (comme leurs collègues du reste du monde) grâce au projet du Député Ohayon visant à corriger la loi. Ce projet de loi a récemment été accepté en Conseil des Ministres et va maintenant passer en phase de discussion à la Knesset. Par ailleurs, le gouvernement israélien a nommé le 22 juin 2014 une commission interministérielle dirigée par le Directeur Général du Ministère de l’Aliyah et Intégration, M. Oded Forer, qui est sensée évaluer les blocages à l’intégration et devra proposer ses conclusions et un plan d’action le 22 aout 2014… Attendons et espérons…

Pour les candidats à l’aliyah, la multiplicité des acteurs, la diversité des sources, officielles ou non, l’aspect partiel ou erroné de certaines publications voire les effets d’annonce médiatiques, créent une grande confusion, porteuse de faux espoirs, générateurs de déceptions voire de situations douloureuses.

Face à cette confusion, l’AAEGE Israël vient de terminer une série de consultations avec la plupart des Ministères concernés pour mettre à jour les informations sur les procédures de reconnaissance des diplômes sur son site (www.aaege-israel.org, rubrique diplômes) et met cette information à disposition des medias qui le demandent. Le but est qu’une information correcte et vérifiée soit disponible en ligne pour les titulaires de diplômes français qui voudraient obtenir leur équivalence ou leur licence de travail en Israël.

Image_Diplome

La reconnaissance des diplômes en Israël – deux types de reconnaissance pour les diplômes étrangers :

A) la reconnaissance des diplômes par le Ministère de l’Education dont l’objectif est de certifier le niveau académique (exemple : Licence, Master ou Doctorat). Cette certification est très importante pour la grille salariale, pour travailler dans le secteur public ou para-public ou pour poursuivre ses études en Israël

B) la reconnaissance des diplômes pour les professions réglementées, obligatoire pour obtenir un permis de travail – cette reconnaissance est donnée par le Ministère de Tutelle de la profession et/ou par l’Ordre Professionnel qui régit la profession – cette reconnaissance professionnelle est obtenue indépendamment de celle du Ministère de l’Education.

Le Ministère de l’Aliyah et de l’Intégration (Klita) et l’Agence Juive mettent à disposition de multiples sources d’information sur les procédures de reconnaissances des diplômes : information en ligne (parfois document PDF à télécharger) ou sous forme de brochures imprimées, le plus souvent en anglais, parfois en français traduites à partir des versions en anglais. De ce fait, beaucoup d’informations spécifiques aux diplômes français sont souvent manquantes car le travail de vérification auprès de chaque Ministère n’a pas été fait.

Pour corriger cette situation, l’Association AAEGE Israël travaille dans deux directions :

1) lancer des actions de lobbying ensemble avec des associations et groupes partenaires (Collectif Franco-Israélien, CNEF, AMI, Gvahim, Associations des Olim, Lobby Francophone, Darkenou Israël-Europe, etc.) pour que les différents ministères (Alyah et Klita, Education, Economie, Justice, etc.) mettent en ligne une information claire et vérifiée en français sur leur site comme l’avait fait il y a quelques années le Ministère de la Santé, après nos actions de lobbying

2) mettre en place une plateforme de partage des informations sur l’équivalence des diplômes pour que le lecteur puisse savoir si l’information qu’il a reçue est à jour et comment il peut obtenir de l’aide à ce sujet. Se sont déjà joints à cette plateforme de partage les sites « Arriver en Israël » et « Ashdod Café ».

AAEGE Israël (Association des Anciens et Elèves de Grandes Ecoles et Universités en Israël) www.aaege-israel.org
Alain Zeitoun – Edith Hassine

Table de synthèse par profession – attention: liens non fonctionnels > voir menu  « diplomes/equivalence par profession »

Tableau Equivalence FR JPG