Loi « paramédicaux français » approuvée en Conseil des Ministres

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , , , , , , ,

Bandeau AAEGE Paramedicaux

Professionnels paramédicaux français en Israël: une étape dans le combat pour la reconnaissance des diplômes

Grâce à la persistance du Député Shimon Ohayon et avec l’aide permanente de Monsieur Oded Forer, Directeur Général du Ministère de l’Aliyah et de l’Intégration (Klita), le projet de correction de la Loi de 2008 sur la Reconnaissance de certains Diplômes Paramédicaux (orthophonistes, audiologues, kinésithérapeutes et diététiciens) vient d’être approuvé, à sa troisième discussion, par le Conseil des Ministres qui a eu lieu ce matin à Jérusalem. Ce projet de loi va maintenant être discuté dans la Commission des Affaires Sociales et de la Santé de la Knesset.

En coordination avec les autres Associations d’Olim et le Collectif Franco-Israélien, après 3 ans de démarches et de lobbying, l’AAEGE Israël est heureuse de cette avancée et reste mobilisée pour que les olim de France titulaires de ces diplômes aient enfin une option légale pour obtenir une équivalence de leur diplôme en Israël alors que beaucoup d’entre eux ont été brutalement licenciés de leurs postes depuis la nouvelle loi d’équivalence de 2008 (appliquée en janvier 2009).

Quand il sera définitivement adopté par la Knesset, ce changement législatif leur permettra de passer un examen d’équivalence en Israël comme tous les autres olim de l’UE et/ou d’obtenir l’organisation en Israël de session de formation complémentaire requise pour l’examen d’équivalence. Mais ne crions encore pas victoire : ceci est une première étape qui va être suivie de plusieurs discussions difficiles en commission face au Ministère israélien de la Santé avant d’espérer aboutir vers la fin 2014.

« Il ya un temps pour la discussion et un temps pour l’action » : le Député Shimon Ohayon a mentionné qu’au sein du Ministère de la Santé, des personnes ont pris l’habitude, au cours des années, d’interpréter la loi de manière restrictive. Selon lui, dans certains cas, les solutions pourront être trouvées par la discussion mais, dans certains cas,  il n’y aura pas d’autre choix que d’amorcer un changement législatif.

Le Député Shimon Ohayon et M. Oded Forer ont demandé à l’AAEGE Israël de les aider à mettre en place un comité consultatif d’experts des professions de santé, tous professionnels dans leurs domaines qui pourront les conseiller sur toute question technique lors des discussions avec le Ministère de la Santé. Il sera important que ce comité comprenne à la fois des experts titulaires de diplômes israéliens et des titulaires de diplômes français qui ont été impliqués dans la gestion des demandes d’approbation de diplômes en Israël pour aider à mieux comprendre la logique du Ministère de la Santé.

D’une manière générale, les diplômes médicaux et paramédicaux français, bien que de très bon niveau, sont formatés différemment de ceux des autres pays européens ce qui complique leur reconnaissance en Israël. Pour faire avancer ce dossier, l’Ambassade de France en Israël collabore avec l’AAEGE Israël et avec le Collectif Franco-Israélien dans leurs démarches auprès de l’administration en France. Notons que cette proposition de loi ne concerne que quatre diplômes paramédicaux et d’autres actions seront nécessaires pour les autres.

AAEGE Israël (Association des Anciens et Elèves de Grandes Ecoles et Universités en Israël)

Mots-clefs : , , ,