LETTRE D’UN OFFICIER de TZAHAL A ALY RAISMAN, CHAMPIONNE OLYMPIQUE

Ecrit par admin sur . Publié dans

LETTRE D’UN OFFICIER de TZAHAL A ALY RAISMAN, LA CHAMPIONNE OLYMPIQUE A LONDRES QUI SUR L’AIR DE HAVA NAGUILA A DEDIE SA MEDAILLE D’OR AUX ATHLETES ISRAELIENS ASSASSINES AUX JEUX OLYMPIQUES DE MUNICH

Chère  Aly,

Je tiens à vous décrire la façon dont vous êtes devenue l’héroïne  des salles de gym des soldats israéliens. Ces mêmes soldats israéliens qui ont à faire face à la menace nucléaire de l’Iran contre l’Etat Juif. Ces mêmes soldats qui servent de deux à trois années de leur vie, parce que nous le devons, parce qu’il n’y a personne d’autre qui le fera pour nous,  parce que nos voisins sont ce qu’ils sont, et parce que quand on voit ce que font les leaders syriens, de l’autre côté de la frontière, à leur propre peuple, on se dit qu’il est de notre devoir d’empêcher ces gens de lever la main sur nos enfants, tout comme l’ont fait des dictateurs étrangers depuis des millénaires.

Vous avez choisi une chanson pour votre passage au sol aux Jeux Olympiques que chaque enfant juif connaît, peu importe que leurs familles soient originaires des shtetls d’Europe, des steppes d’Azerbaïdjan en Asie, des montagnes du Maroc ou des kibboutz du nord d’Israël. C’est cette chanson qui a attiré quasiment toute la salle de gym de notre base  vers l’écran quand nous avons entendu parlé de vous ce matin, aux infos. Après avoir montré votre performance sur les paroles de Hava Nagila, le journaliste a expliqué à propos de votre médaille d’or, qu’avec fierté, vous l’avez dédié aux athlètes israéliens qui furent tués lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Il y avait des durs dans cette salle de gym, Aly. Des hommes et des femmes, des commandants de bataillon des  services d’intelligence, des capitaines de la marine, des Lieutenants du corps blindé et plus encore. Vous comprenez sans doute que des mots comme  «courage» et «héroïsme» sont porteurs de beaucoup de poids venant d’eux… Tout  comme c’est le cas pour une standing ovation !
Il n’y a pas d’excuses pour ce que vous avez fait. Pendant si longtemps, nous avons dû présenter des excuses pour ce que nous sommes, pour la manière dont nous nous habillons, pour nos croyances, pour la façon dont on nous regarde. Il semble que le Comité International Olympique voulait maintenir cette tradition. Silence, Juifs. Gardez votre tragédie pour vous. Ne dérangez notre fête.

Mais c’était sans compter sur une fille de 18 ans dans un collant.

Il n’y avait pas une personne dans la salle de gym qui ne savait pas ce que c’était que de dédier quelque chose à notre peuple, pas une seule personne qui ne savait pas ce qui était arrivé aux bonnes gens qui sont morts en 1972, pas une seule qui ne s’est pas sentie personnellement insultée par leur négligence, l’année même des 40 ans du décès de ces  sportifs, et chacun s’est joint pour vous rendre hommage.
Merci à vous pour avoir défendu notre peuple contre une injustice qui nous a été faite. Et alors que je me retournais vers une machine de sport, j’ai croisé un officier faisant le salut devant votre image à la télévision. Je pense que cela veut tout dire.
Sincèrement,
Dan XXXX
Officier des Forces de  Défense d’Israël

 ————————————————————–
From:
Sewa-Welli LASSEY [mailto:sewawelli.lassey@gmail.com]
Sent: Tuesday, September 04, 2012 6:46 AM
To: sewa w. lassey
Subject: Fwd: SVP LISEZ LA LETTRE D’UN SOLDAT ISRAELIEN A ALY RAISMAN…..CELA NOUS CONCERNE TOUS… MERCI OFFICIER DE CET EXEMPLE ET MERCI ALY..FAITES CIRCULER SVP.

 Merci infiniment à Sonia qui a transmis cette lettre émouvante et forte.
Tous mes regrets pour le retard avec lequel je transmets cela, mais j’ai un travail prenant en ce moment.
Bernice

—— Message transféré
De : Sonia PANCER
 A: Bernice Dubois
Date : Sun, 26 Aug 2012 13:07:36 +0200
Objet : Fw: SVP LISEZ LA LETTRE D’UN SOLDAT ISRAELIEN A ALY RAISMAN…..CELA NOUS CONCERNE TOUS… MERCI OFFICIER DE CET EXEMPLE ET MERCI ALY..FAITES CIRCULER SVP.


La lettre d’un soldat  israélien à Aly Raisman, gymnaste américaine médaillée d’or à Londres <http://feedproxy.google.com/~r/JSSNews/~3/qirUdLbul2Y/?utm_source=feedburner&amp;utm_medium=email>
 

Posted:  21 Aug 2012 05:44 AM PDT
 
Personne  n’a pu oublier le passage historique de l’américaine Aly Raisman sur le tapis de gym des JO de Londres. Sur le tempo de Hava Naguila, l’américaine a remporté haut la main sa médaille d’or, qu’elle a voulu dédier aux victimes juives de l’attentat terroriste palestinien de Munich, en 1972.
En reconnaissance de cela, un soldat israélien lui a fait parvenir un message sur Facebook… Que voici :
 
 
Aly  Raisman
 

 

—— Fin du message transféré

Remarque du copiste de l’AAEGE.

A la lecture j’ai été surpris de lire:

Il n’y a pas d’excuses pour ce que vous avez fait.

C’est ainsi qu’a été traduit, par qui? pourquoi?, l’original anglais:

There was nothing apologetic about what you did.

J’ai trouvé l’original ici:
http://writingtw.blogspot.co.il/2012/08/a-letter-to-aly-raisman-from-idf-soldier.html

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

admin

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.