La VOIE RAPIDE de l’échangeur Ben-Gourion à l’entrée de Tel-Aviv

Ecrit par admin sur . Publié dans

publié le 26 févr. 2011 00:58 par AAEGE Israel

 Introduction

La HOT-Lane (Netiv Mahir) est un curieux panaché de programmes socialistes élaborés à partir de méthodes capitalistes. La voie s’étend sur 13 km d’est en ouest le long de l’autoroute n°1 (de l’échangeur Ben-Gourion à l’entrée de Tel-Aviv), l’une des routes les plus encombrées du pays, le matin à l’heure de pointe. (La nouvelle voie a été construite par Shafir Engineering, une société privée qui en a obtenu l’exploitation pour 30 ans)

L’objectif du projet : permettre au maximum de personnes d’entrer dans la zone urbaine, mais avec un minimum de véhicules.

Résultat escompté : réduction de la pollution, de problèmes de parking, d’accidents et d’embouteillages.

Les prix sont variables: Le système mesure le volume des utilisateurs, puis ajuste les prix en fonction : Plus il y a de circulation, plus le prix monte. Pour assurer aux usagers une vitesse moyenne minimum de 70 km/h sur la HOT-lane, l’exploitant doit être sûr que le nombre de véhicules n’est pas trop élevé. Et rien de tel pour juguler le trafic que d’augmenter le prix. Aux heures de pointe matinales, le prix pourra atteindre 25 shekels par véhicule.

Utilisation

1. Inscription pour utiliser la voie payante jusqu’à l’entrée de la ville – Le prix est actuellement de six shekels, mais il augmentera avec la densité du trafic. Une fois l’utilisateur enregistré, le système connecte son numéro d’immatriculation à celui de sa carte de crédit, et les factures sont envoyées directement à l’utilisateur. L’inscription est rapide et en temps réel. Elle peut s’effectuer au péage, par téléphone ou leur e site Internet. L’utilisateur occasionnel pourra s’acquitter de son paiement à un poste de péage ». Les conducteurs sont prévenus du prix en cours via un affichage digital, placé à l’entrée de la voie. Les bus et les taxis sont exonérés de paiement.

2. Co voiturage. Les voitures transportant quatre passagers (trois en heures creuses) peuvent aussi emprunter la route gratuitement. Les conducteurs doivent alors passer par le poste de péage, situé près de l’échangeur Shafirim, pour vérification de leur chargement. Là, un membre de notre équipe comptabilise les passagers. Il est affirmatif : même si le comptage peut prendre deux ou trois minutes et augmente le temps du transport, cela reste plus rapide que de rester dans les embouteillages urbains.

3. Navettes gratuites: Les conducteurs intéressés peuvent garer leur voiture sur une aire de parking à Shafirim et utiliser les navettes en direction de Ramat Gan et Tel-Aviv. « Elles partent toutes les cinq minutes aux heures de pointe, puis toutes les 15 minutes aux heures creuses et desservent six des principales destinations de chacune de ces deux villes ». Service complètement gratuit qui ne requiert aucune inscription préalable. L’économie en essence ou en parking est potentiellement énorme. Exit les embouteillages ou la fatigue au volant. Les conducteurs peuvent même en profiter pour siroter un petit café en attendant le départ de la navette suivante

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

admin

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.