LA VISITE DE LAGARDERE EN ISRAEL : UNE INITIATIVE MEVOREKHET DE VALERIE HOFFENBERG

Ecrit par Ezra Banoun sur . Publié dans

Valerie HOFFENBERG  prends des initiatives pour developper la cooperation France Israel : Elle a convaincu Denis OLIVIENNES d’organiser une visite en Israel du Directoire de LAGARDERE ACTIVEgroupe qui dirige les principaux medias français . 
 
J’ai rencontre depuis Eli LEV haut fonctionnaire du Ministere des Affaires Etrangeres d’Israel super content des resultats de ce voyage.

 Question 1  – Dans quel cadre avez vous organisé le déplacement de Lagardère Active en Israël? 

 Au-delà de mes activités politiques, je viens de la sphère privée et c’est en tant que consultante que Denis Olivennes, Président de Lagardère Active m’a confie la mission d’organiser un voyage du directoire de Lagardère en Israël

 Question 2 – Comment avez vous réussi  à convaincre un groupe aussi important que Lagardère de venir en Israël? 

 Depuis sa fondation en 1948, Israël est réputée dans le monde entier pour sa capacité à innover. A travers ses choix politiques et industriels, c’est la spontanéité, la détermination et la prise de risques qui caractérisent l’histoire du pays. 

 Haute technologie, nanotechnologie, médecine, recherche scientifique, partout Israël excelle et se situe à la pointe de l’innovation. 

 Les sociétés technologiques et les investisseurs du monde entier se tournent vers Israël où ils trouvent un mélange unique d’audace, de créativité et de motivation.

 A l’exception des Etats-Unis, Israël a davantage de sociétés cotées sur le NASDAQ que tout autre pays au monde avec 63 sociétés cotées. La France n’en a que 2, le Royaume-Uni 5, le Japon 6 et le Canada 48…

 Israël, qui compte seulement 7,9 millions d’habitants, a attiré près de 2 milliards de dollars de capital-risque, autant que ce qui a été investi au Royaume-Uni qui compte 61 millions de sujets ou en Allemagne et en France qui totalisent 145 millions de citoyens. 

 C’est en Israël que la densité de start-up est la plus élevée au monde soit un total de 3 850 start-up soit 1 pour 1 844 habitants.

 Ainsi, Lagardère Active fut-il très intéressé par l’idée de découvrir Israël : le pays qui a le rêve pour moteur. 

 Question 3 – Quel était l’objectif de cette mission ? 

 L’objectif était double.  

 D’une part, il s’agissait d’un voyage d’affaires. Le but était de découvrir la Start-up Nation : présenter des entreprises israéliennes qui pourraient intéresser les différentes branches de Lagardère Active et comprendre l’écosystème mis en place par le gouvernement israélien pour favoriser l’innovation.

D’autre part, cela a permis aux dirigeants de Lagardère, groupe qui dirige les principaux medias français, de porter un autre regard sur Israël et comprendre la réalité géopolitique du pays.

 Question 4 –  Quel sera le suivi de ce voyage ? 

 Les entreprises françaises sont trop peu nombreuses à venir en Israël et j’espère que cette visite encouragera d’autres grands groupes français à comprendre le potentiel important de relations accrues entre la France et Israël.

 C’est pourquoi, en coopération avec les acteurs locaux et les services économiques, je souhaite contribuer à ces rapprochements afin d’encourager développement économique entre les deux pays et créer des importunités d’emplois pour les français d’Israël.

 Enfin, je reste à la disposition de vos membres qui souhaiteraient présenter des projets comme celui de Lagardère.

 LIRE AUSSI L »INTERVIEWE DE VALERIE DANS LE PETIT JOURNAL
 http://www.lepetitjournal.com/tel-aviv/accueil-tel-aviv/actualite/142808-cooperation-valerie-hoffenberg-lagardere-seduit-par-la-nation-start-up

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.