Histoire L’AAEGE Israel

Ecrit par admin sur . Publié dans

Histoire de l’AAEGE-Israel

Une rencontre fortuite

Dans la revue des Ingénieurs de Mars 2003 ( ) est raconté dans les détails la rencontre fortuite entre 12 Anciens Elèves des Ecoles des Mines avec leurs amis, venus fêter le centenaire de Marcel Greilsammer (P22) avec un treizième Mineur que l’on avait oublie de convier suite à un bug dans l’annuaire.

Il semblerait que cette rencontre fortuite ait donné le coup d’envoi à la création de l’AAEGE-ISRAEL. Cette rencontre eu lieu au restaurant de Jaffa l’Alhambra le 12 Décembre 2002 et le 13eme Mineur était Ezra Charles Banoun (P61) venu fêter avec une vingtaine de cadres de l’entreprise qu’il dirigeait la naissance de son 3eme petit enfant.

Les douze convives étaient en plus de Marcel Greilsammer (P22), Guy Deutscher (P56) professeur de physique à l’Université de Tel-Aviv, Jean Bisseliches (P58), en retraite après une carrière à la direction de services informatiques de grandes entreprises, Daniel Braunschvig (P67) ayant créé une société d’informatique faisant vivre en 2003 une centaine d’employés, Claude Rambach (N67), ingénieur qualité des industries électro-optiques d’Israël. Jacques Bing (P68) dirigeant une start-up dont le produit mesure rapidement – en 6 heures – la résistance du ciment et du béton prêt à l’emploi, Joël Weill (E74) à la direction d’Ormat, dans le domaine des centrales électriques écologiques. Eric Benaim (P78) de la Compagnie Israélienne d’Electricité, Laurent Kassel (P83) spécialiste du développement de nouvelles méthodes de contrôle des procédés pour la fabrication des circuits intégrés chez KLA-Tencor, Nicolas Merlet (P85) qui participe à la réalisation de logiciels de reconnaissance du cancer du sein et du poumon, Jérémie Kaminski (P93) poursuivant un Post-Doctorat a l’Université de Bar-Ilan en analyse d’images, et Mikaël Fassi (P94) effectuant l’intégration de systèmes de codage et de transmission pour télévision par satellite chez News Data Com.

Ezra Charles Banoun le 13eme mineur était à l’époque à la Direction Générale d’une grande entreprise israélienne de Traitement Avancé des Eaux Usées et de leur recyclage dans l’agriculture,l’irrigation des parcs et l’industrie.

Décembre 2002 –Mars 2003:la préhistoire

Dans un autre numéro de la Revue des Ingénieurs de fin 2003 (), est reportée la préhistoire de notre Association: les 13 Mineurs décidèrent d’abord d’organiser un dîner qui permettrait de connaître d’autres élèves de Grandes Ecoles.

 

  Dans un premier temps, des contacts furent pris avec X- Israël, présidé par Olivier Herz (X82, CM85, http://x-israel.polytechnique.org ) et avec l’Association des Anciens et Elèves des Grandes Ecoles en Asie

 

 

 

 

Ces contacts aboutirent à la création en Mars 2003 du groupe AAEGE-Israël, en tant que huitième groupe régional de l’AAEGE-Asie, avec un noyau initial d’une trentaine d’anciens élèves des Ecoles des Mines et de Polytechnique.

 

L’AAEGE-Asie ((AAEGE-Asie, http://info.aaege.net ) a été créée en juillet 2002 par une quinzaine d’anciens et élèves de différentes grandes écoles, dont Jean-Noël Lefebvre (P91), Raphaël Schoentgen (P93, CM96) et Jean-Michel Yolin (X65, CM68) pour les Mines et le Corps des Mines. Son objectif est de promouvoir les parcours entre France et Asie dans les deux sens, tant sur le plan personnel que professionnel, en mettant en contact direct une large communauté d’anciens et d’élèves.

A cette époque il y avait relativement peu d’Anciens Elèves de Grandes Ecoles vivant en Israël, et l’Association centrée autour des écoles des Mines et de l’X se préoccupait surtout de renforcer les relations entre membres grâce a l’organisation de diners-rencontres.

Mars 2003-Mars 2004/: le premier exercice

  En fin du premier exercice nous avions déjà 130 membres anciens d’une quarantaine de Grandes Ecoles

(dont notamment les Mines, Centrale, l’Essec, les Arts et Métiers, Supelec, Sciences-Po, HEC et Normale Sup.). Voir en particulier Extraits du Rapport d’Activité rédigé par Joël WEIL ((E74) en annexe1.

Les activités consistent alors en l’envoi d’un bulletin de liaison mensuel par Internet et l’organisation de diners-rencontres semestriels et ressemblent a celles des autres groupes régionaux de l’AAEGE-ISRAEL. Mais déjà notre Association regroupe plus de membres que tous les autres groupes de l’AAEGE-Asie.

Le bulletin comporte des CV de chercheurs d’emploi ou de stages, des informations sur Israël et sur la coopération France- Israël des articles à caractère professionnel ou culturel écrits par des membres de l’association et des annonces et comptes rendus de conférences.

Deux dîners, le 24 juin et le 4 décembre 2003, ont regroupé une quarantaine d’anciens élèves d’une vingtaine d’écoles dans des restaurants de la région de Tel Aviv. Joël Weill (E74) a animé les deux soirées en commençant par un petit marathon de présentations où chacun s’est vu allouer 15 secondes. Parmi les Mineurs étaient présents Ezra Charles Banoun (P61), Jacques Bing (P68), Jean Bisseliches (P58), Daniel Braunschvig (P67), Mikaël Fassi (P94), Jérémie Kaminski (P93), Nicolas Merlet (P85), Claude Rambach (N67) et Joël Weill (E74).

A partir de Mars 2004 a Septembre 2008

L’AAEGE-ISRAEL sous la direction dévouée de Nicolas Merlet (Mines de Paris P85) s’élargit et se renforce dans toutes les directions et adapte ses activités à la dimension israélienne de son identité.

A noter que même durant le 1er exercice, Nicolas a joué un rôle de premier plan a la Direction de l’AAEGE-ISRAEL.

Elle commence à prendre en charge le problème de l’obtention par l’Administration Israélienne de l’équivalence des diplômes de Grandes Ecoles à un Master. Nicolas écrit des Mars 2005: » En Mars 2004, un problème imprévu est apparu: un ancien élève nous a informe des difficultés qu’il rencontrait pour faire reconnaître son diplôme de l’ENSIMAG par le Ministere israélien de l’Education. Il s’est avéré que ce problème est général depuis 1 an et nouveau: les démarches sont fastidieuses (notes de prépas, intitules de cours traduits par un avocat…) et aboutissent maintenant a une équivalence Licence au lieu de l’équivalence Master qui était automatiquement accordée pendant plus de 30 ans. Sept cas récents assez semblables nous sont ainsi parvenus. Nous avons essaye d’utiliser notre réseau de 200 membres pour trouver une solution au problème, en synchronisant les démarches et en échangeant les informations – mais sans aucun résultat concret pour l’instant » En fait l’action conduite sous la direction de Nicolas et grâce aux talents de camarades tels que Gil PIKOVSKY a débouché en 2008.

Elle élargit « de fait » la provenance de ses membres à tout l’enseignement universitaire de France et de pays francophones (Belgique, Suisse et Canada) et aux membres de familles d’immigrants de France ayant fait leurs études supérieures en Israël. En Décembre 2008 le nombre de membres de l’AAEGE-ISRAEL est déjà de 388 (une vingtaine ne provenant pas de l’enseignement supérieur de France).

Et surtout l’AAEGE-ISRAEL joue par sa politique systématique de soutien au Projet PGEU devenu ultérieurement GVAHIM un rôle de premier plan dans son lancement et sa réussite au service de l’intégration des olim akademaim en Israël. Il s’agit d’un tournant dans la prise en charge très active des membres de l’AAEGE-ISRAEL d’actions destinées à soutenir activement et de façon bénévole la vague d’immigrants de l’Enseignement Supérieur de France qui a commencé à arriver depuis 2002.Parmi les membres de l’AAEGE-ISRAEL a la pointe de cette action Mickael Bensadoun (Sciences -PO. PhD Bar Ilan), Alain ZEITOUN (médecin- ESCP-EAP) et Ezra Charles Banoun (Mines Paris P61-ENSAE).

 

De Septembre 2008 a Mars 2009

Nicolas Merlet annonce dans la Newsletter du 29 Septembre 2008 sa décision de quitter la direction après avoir joue un rôle de premier plan dans sa Direction depuis ses tous débuts lors de la rencontre fortuite de Décembre 2002 entre Anciens des Ecoles des Mines.

Un groupe de quatre volontaires intéressés à mettre en place une nouvelle direction de réunit intensivement durant six mois et parvient a un accord : il s’agit par ordre alphabétique des prénoms d’Alain Zeitoun (médecin- ESCP-EAP), Ezra Charles Banoun (Mines Paris P61-ENSAE) Mickael Bensadoun (Sciences -PO. PhD) et de Sophie Lagnier (Ma-ESCP).

A partir de Mars 2009

La réunion constitutive du Comité d’Animation s’est tenue le 24.03.09 à Shoham. Y ont participe tous les candidats qui ont souhaité faire partie du Comité d’Animation et qui vivent en Israël, a savoir par ordre alphabétique des prénoms: Alain Zeitoun (médecin- ESCP-EAP), Aurélie Guthman (Paris IX Dauphine- MBA Leon Recanati Tel Aviv -Paris I-Pantheon- La Sorbonne), Daniel Choukroun (ENAC+PhD Technion), Didier Toubia(ENSBANA+ESCP(MS), Edith Hassine (ENSPM Marseille), Eric Blum(ESC Rouen), Ezra Charles Banoun(Mines Paris P61-ENSAE).,Mickaël Bensadoun (Sciences -PO. PhD Bar Ilan), Sophie Lagnier (Ma-ESCP), Tom Trigano (ENST Paris+ PhD) et Vanessa Sayada soit 11 personnes.

Olivier HERZ qui vit à Paris a été tenu au courant du programme de la réunion et des débats et a exprimé ses positions par mails et au cours d’une rencontre a TEL AVIV avec Alain et Ezra Dimanche 12.Avril.

La nouvelle direction s’est fixée des objectifs et des modes d’action (cf. Compte Rendu de la Réunion du Comite D’Animation du 24.03.09 de l’AAEGE-ISRAEL)et fonctionne efficacement depuis le 24.03.09.

Au 30.08.09 l’AAEGE-ISRAEL compte 472 membres. Au 30.08.12 elle a dépassé 1000 membres.

—————

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

admin

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.