EXPOSITION VENTE DES OEUVRES DU PEINTRE REUVEN HALIMI

Ecrit par admin sur . Publié dans

Sabrina chantonne à la cuisine tandis que Réouven son mari est en train de finir un de ses tableaux. Scène idyllique voire banale si ce n’est le fauteuil roulant qui se trouve dans un coin de la pièce et la manière dont les époux communiquent entre eux. Réouven a perdu l’usage de la parole après une attaque cérébrale survenue il y a de cela 6 ans. Il communique par signes, traduit ses émotions par l’intensité de son regard et sa joie, sa chaleur par les tons orangées et couleurs chaudes de sa palette qu’il affectionne plus particulièrement. Car ce qui caractérise Réouven c’est son courage et son optimisme. Tandis que tous le déclaraient perdu, il a persévéré et a survécu. Sabrina a refusé d’admettre ce que tous les docteurs s’efforçaient de lui faire accepter : « Il était hors de question de rester sans rien faire et de se résigner au pire. Cet accident est arrivé lors de la Hiloula du Arizal et nous l’avons supplié d’intervenir auprès d’HaShem en notre faveur. J’ai envoyé notre fils demander des Brachot auprès de tous les grands Rabbanim » Et de conclure avec un grand sourire : « Mon mari est déclaré auprès de tous les hôpitaux « miracle médical » par toute la profession ! »

Réouven, paralysé du cote droit est pris en charge pendant un an par Yad Sarah. Il apprend à se servir de sa main gauche mais aussi et surtout à se servir d’un pinceau. D’un simple outil de thérapie, la peinture est devenue sa passion et se réveille alors un talent de peintre qui sommeillait en lui pendant toutes ces années. Depuis il n’a pas arrêté De son ancien métier de pâtissier-traiteur, il a gardé le goût des belles choses, de la présentation et des belles couleurs.

Sabrina se souvient de l’amitié et du soutien qui les a maintenus à la surface lorsque tout semblait vouloir les engloutir : « Plusieurs amis, notre famille nous suggéraient de rentrer en France, que tout serait plus facile là-bas. Nous avons refusé. Nous aurions peut-être bénéficié d’une aide financière mais jamais de cette chaleur et de ces miracles qui ne se trouvent qu’ici. »

Sara Brownstein

Reuven Halimi exposera ses oeuvres le Mardi 21 Juillet à 20h30 au Beit Knesset Beit Yeouda – 18 Rehov Shoshanah à Jérusalem (Kyriat Moshé). (Plan d’accès)
Une vente de tableaux sera organisée après un chiour donné par le Rav Yoël Benharrouche.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

admin

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.