Equivalence des Diplômes – Enseignants

Reconnaissance des diplômes d’Enseignants

logo-enseignant

Il y a une différence entre le permis de travail comme enseignant et la reconnaissance académique du diplôme de l’enseignant qui sont traités par deux départements différents au sein du Ministère de l’Education. Hélas, il faut déposer un dossier séparé dans chaque département.

Reconnaissance professionnelle : ce n’est qu’après réception du permis d’exercer comme enseignant délivré par le Ministère de l’Education (département des morim olim) qu’il est possible d’enseigner en Israël. Voir les détails de cette reconnaissance ci-dessous.

Reconnaissance académique : Un enseignant qui voudrait travailler dans le secteur public ou para-public doit également obtenir la reconnaissance académique de son diplôme par le Ministère de l’Education, département de l’équivalence des diplômes. Il est fortement conseillé de demander cette équivalence même si vous n’envisagez pas de travailler dans le secteur public ou para-public, car cette reconnaissance pourrait être plus complexe à obtenir si était est remise à plus tard. Pour plus de détails, voir la page Licence BA / Master MA / Doctorat PhD

Seul le Ministère de l’Education Nationale en Israël est habilité à reconnaitre vos diplômes; les documents exigés pour la constitution de votre dossier seront à envoyer en courrier recommandé à :

Département des enseignants nouveaux immigrants, Makhlaka lé Morim Olim
Ministère de l’Education (« Misrad Ha-Khinouch »)
Lev Ram, Rehov Dvorah Ha-Nevia 2, 91911 Jerusalem
Pas de réception du public ou informations téléphoniques – dossier à envoyer en courrier recommandé

Reconnaissance professionnelle – composition du dossier

Après traitement administratif, votre dossier passera en commission. Cette commission se réunit 1 fois par mois, donc vous devriez avoir un avis sur ce qui vous sera demandé dans les 30 – 45 jours après l’envoi de votre dossier, sauf si des éléments sont manquants – dans ce cas il est important de mentionner clairement comment vous contacter.

Diplômes et titres

  • Présenter le certificat d’aptitude pédagogique ou licence d’enseignement français (original & photocopie), traduits en anglais ou hébreu et certifié par un notaire en Israël
  • Détails sur l’université ou l’institut de Formation de Maitres (anciennement dénommée Ecole Normale) qui vous a délivré le diplôme devra être reconnu par le ministère israélien de l’Education Nationale. Fournir le diplôme (original & photocopie) – nous n’avons pas la liste des établissements acceptés en Israël
  • Fournir un détail des études suivies et de la formation pédagogique après l’obtention du titre. (original & photocopie) – en anglais ou en hébreu
  • Relevés de notes détaillées de tous les enseignements passés – très important, traduit et certifié
  • Documents attestant de l’expérience pédagogique dans les institutions d’enseignement de l’étranger et le nombre d’années d’exercice (dates à l’appui) dans chaque poste (original & photocopie) –  CV OK
  • Optionnel – pas demandé mais peut aider en commission : lettres de recommandation délivrées par la direction des institutions où vous avez enseigné. (original & photocopie) – peuvent être en anglais
  • Photocopie de la Téoudat Zeout (carte d’identité israélienne)
  • Préciser un numéro de téléphone + adresse si besoin de vous contacter pour complément d’infos

Tous ces documents devront en hébreu ou anglais et certifiés conformes par un notaire (original & photocopie)

Cours de formation complémentaires conclus par des examens

Pour les enseignants diplômés de l’étranger, le département des enseignants nouveaux immigrants, makhlaka lé morim olim, du ministère de l’Education nationale; organise des cours (OBLIGATOIRES) pour nouveaux immigrants enseignants d’une durée de 10 mois environ. Ce cours débute en octobre et se termine en août.

Durant ce cours vous étudierez les matières suivantes

  • Bible
  • Histoire et géographie de la Terre d’Israël,
  • Histoire du peuple juif
  • Langue hébraïque
  • Littérature hébraïque
  • Instruction civique
  • Techniques d’enseignement

 Les enseignants dans les domaines suivants doivent compléter des formations spécifiques

–        Prof. d’anglais (quelques compléments)

–        Prof de gymnastique (beaucoup de compléments)

–        Prof. de mathématiques (quelques compléments)

 Par ailleurs, selon que vous enseignerez en primaire ou secondaire, des compléments de formations spécifiques pourront être demandés par la commission.

 La fin des cours de formations complémentaires sera sanctionnée par un examen dans chaque matière, et seule la réussite à ces examens vous donnera le permis d’exercer en tant qu’enseignant. Le but de ce cours étant de faire de vous un réel enseignant israélien (connaissant son pays, sa culture et ses lois), plutôt que de remettre en question vos aptitudes professionnelles.

 Il est possible que, suivant le diplôme obtenu à l’étranger, il ne sera exigé de vous qu’un cours allégé et plus court dans le temps – cela est particulièrement le cas des titulaires du CAPES qui est le diplôme reconnu avec le plus haut niveau par le Ministère. Pour plus de détails se renseigner directement auprès du département des enseignants nouveaux immigrants chargé de l’inscription à ce cours.

 Information complémentaire sur le système éducatif israélien et l’équivalence des diplômes

Brochure d’information Ministère de l’Alyah et Intégration (attention – mise à jour en 2010) – cliquer ICI

 

Si vous copiez ces informations ou les repostez, merci de mentionner la référence AAEGE Israël + la date de mise à jour juillet 2014