Comment préparer son aliya et réussir son intégration en Israël?

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans ,

Comme nous en avons commencé le projet dès notre premier numéro, CONSTRUIRE ENSEMBLE mettra à la disposition de ses lecteurs des informations précises et des recommandations concrètes destinées à aider tous ceux/celles qui souhaitent faire leur ALIYA. Cette rubrique sera tenue par différentes personnes bénéficiant toutes d’une riche expérience dans ce domaine. Aujourd’hui nous avons demandé à Ezra BANOUN qui a fait son Aliya en Aout 1979 avec son épouse et leurs 3 enfants et qui a accompagné, depuis 2005 l’intégration en Israël de plusieurs centaines de olim de France, de traiter le problème de la préparation de l’ALIYA.

Comment préparer son aliya?

Afin d’organiser votre « nouvelle vie « en Israël, vous aurez à résoudre de multiples problèmes dans un environnement très diffèrent de celui que vous avez connu dans votre pays d’origine: recherche d’emploi, intégration sociale, études des enfants, négociation d’un contrat de location ou d’achat de votre logement etc….

Pour vous éviter les erreurs, les malentendus et la perte de temps et de ressources financières, il est extrêmement utile de d’acquérir dès avant l’Aliya des outils qui faciliteront votre intégration. Ces outils sont par ordre d’importance:

  1. La maitrise de l’hébreu
  2. la constitution d’un réseau de relations familiales, sociales et professionnelles (Networking)
  3. La préparation de votre intégration professionnelle en rapport avec les caractéristiques du pays.
  4. la préparation de la validation de vos diplômes et pour les médecins, les experts- comptables, les avocats, les pharmaciens, les psychologues et tous les professionnels de la Sante la préparation de votre dossier de demande de permis d’exercer votre profession en Israël.

La Maîtrise de l’Hébreu:

C’est sans aucun doute la condition la plus décisive pour réussir votre Aliya et votre intégration : si vous arrivez en Israël avec un niveau de maîtrise de l’hébreu qui ne vous permette pas de converser, lire et écrire l’hébreu (niveau Guimel).

  1. vous ne pourrez accéder qu’a des emplois vulnérables (vous risquez d’être les premiers à être licencies en cas de difficultés), sous-payés et avec une progression de carrière limitée et ralentie;
  2. votre intégration sociale sera freinée par l’incompréhension de la culture judéo -israélienne totalement différente quand elle n’est pas contradictoire avec la culture francophone chrétienne dans le cadre de laquelle vous avez vécu.

Sur le plan pratique il vous suffit de prendre des cours intensifs d’hébreu pendant 4 à 6 mois pour atteindre le niveau Guimel ; vous pouvez apprendre l’hébreu » en ligne » (http://eteacherhebrew.com/fr/landing-page/learn-hebrew-or-biblicalhebrew-online-general-2?AffiliateWizID=167&SubAffiliateID=&utm_campaign=Affiliate-167&utm_medium=banner-) ou par SKYPE (écrire à Stephanie Kable – admin@live-english.net).

 Réseaux de Networking

La culture judéo-israélienne moderne est beaucoup plus ouverte que les cultures occidentales modernes à l’entraide mutuelle. Durant la préparation de votre Aliya vous avez intérêt à:

  1. rafraichir et renforcer tous les liens personnels que vous entretenez avec des parents et des amis vivant en Israël : Vous serez surpris de constater la chaleur et l’entraide que les Israéliens sont prêts à fournir aux Olim de leur connaissance.
  2. il ne faut surtout pas renoncer au réseau de relations professionnelles ou sociales que vous avez déjà en France, en Israël et ailleurs avant votre Aliya. Renforcez-le il pourra constituer un atout pour vous en Israël.
  3. Suivez de près toutes les publications d’organismes israéliens ou pro-israéliens en français, identifiez des contacts potentiellement intéressants et aidez-vous du Réseau de vos amis et parents pour les contacter.

 Préparation de votre intégration professionnelle

Les entreprises israéliennes ne font pas d’offres d’emploi à des candidats qui ne résident pas en Israël. Cela ne sert à rien et peut même être nuisible d’envoyer une candidature à une offre d’emploi avant son Aliya a une entreprise israélienne. Par contre, ce n’est pas le cas pour des entreprises étrangères travaillant en Israël. La recherche d’emploi en Israël ne consiste pas à « répondre à des offres publiées « .

 La démarche comporte les étapes suivantes:

  1. définir la carrière professionnelle que vous souhaiteriez avoir en Israël
  2. vérifier que cette carrière est compatible avec l’économie d’Israël
  3. définir le type d’emploi à rechercher à court terme
  4. préparer un CV en fonction des cibles définies
  5. s’aider de son réseau pour rechercher les employeurs correspondant aux cibles définies
  6. rechercher des francophones israéliens travaillant dans ce type d’entreprises
  7. préparer un voyage professionnel pour les rencontrer et obtenir les contacts utiles.

 Validation en Israël des Diplômes

Elle n’est nécessaire que pour:

  1. des employeurs du secteur public ou parapublic (Banque, Industrie Aéronautique, Ports, mekorot(eau), hevrat ha hachmal (Electricité) dans le cadre desquels il est moins aisé aux olim de trouver des emplois et une carrière que dans le secteur privé.
  2. Les professions règlementées : les médecins, les experts- comptables, les avocats, les pharmaciens, les psychologues et tous les professionnels de la Sante

 Remarque: Ezra propose aux olim qui le souhaitent un accompagnement individuel de leur recherche d’emploi ainsi que des infos spécifiques pour valider leur diplôme ou obtenir la licence d’exerc5ce de leur profession en Israël. (Écrire à banoun_e@netvision.net.il)

 Source : Revue Construire Ensemble, numéro 2, Sept – Oct 2013

Mots-clefs :