Brain Drain, gain ou perte de cerveaux entre les pays européens

Ecrit par Alain Zeitoun sur . Publié dans , , , ,

Combien de professionnels ont bougé au sein de l’Europe au cours des dix dernières années? Quels sont les pays qui attirent les travailleurs qualifiés et quels sont les pays qui souffrent le plus de l’exode plus de cerveau? Voici les chiffres.

 Les couleurs sur la carte indiquent si un pays a perdu ou gagné plus de professionnels depuis 2003. Vert signifie que la somme gain vs. perte est positive (gain de cerveaux), le rouge signifie que la somme gain vs. perte est négative (fuite des cerveaux).

 Where the European brains go

Source: Union européenne, Base de données sur les professions réglementées, 2014

 De 2003 jusqu’à maintenant, 276 124 citoyens de l’UE ont quitté un Etat membre pour travailler sur une base permanente dans un autre Etat membre. Les pays les plus en proie à la fuite des cerveaux ont été la Pologne (33 207 professionnels), l’Allemagne (29 670), la Roumanie (26 496), la Grèce (22 260) et le Royaume-Uni (21 519). Dans le même temps, le Royaume-Uni a été le pays avec le gain de cerveau le plus important: 76 956 professionnels s’y sont déplacés après avoir obtenu leur qualification dans un autre pays de l’UE, suivie par l’Allemagne (38 343), la Belgique (22 835), à Chypre (22 834) et l’Autriche (19,625).

 Les plupart des cerveaux mobiles au sein de l’UE depuis 2003:
1. Professeur d’école secondaire 54040
2. Docteur en médecine 47998
3. Infirmière 39773
4. Kinésithérapeute 12529
5. Dentiste 8907

Mots-clefs :